Piratage informatique, logiciels anti-spam, pare-feu, antivirus, externalisation. Les PME souffrent de carences dans la sécurisation de leur système informatique. Compte tenu de l’utilisation quasi systématique d’Internet et de la mobilité croissante des employés et des terminaux, elles sont pourtant aussi concernées que les autres par les nombreux risques liés au réseau mondial : attaque de hackers, infection virale de provenance externe ou interne. Qui plus est, le niveau de sécurité est en passe de devenir dans certains secteurs un facteur de compétitivité. La sécurisation informatique devient donc incontournable, mais à chaque activité ses besoins spécifiques, qui détermineront les mesures à mettre en place. Dès lors se posent des questions techniques et budgétaires, pour lesquelles le recours à un prestataire peut s’avérer une réponse simple et économique. A condition d’avoir déjà mis en place certaines mesures de bon sens.

Sécurité informatique – « No pasaran » | Le nouvel Economiste

Lire l'article