"Il n'est plus nécessaire de modifier systématiquement le code pour définir la charge appliquée à un exploit"

Consulter l'article paru sur le site du JDN